“You can't be what you can't see”

Miss Representation

Le projet sous le nom des Benzine Cyprine est un ensemble d'images qui dessine l'identité d'un gang de femmes. Au travers d'un regard à la fois frontal et intime sur ces femmes, ce projet donnera à voir des portraits de caractères, de la sensualité sans complaisance et la description de l'univers féministe des Benzine Cyprine. L'intérêt est de montrer le genre féminin sous un visage qui manque à la « norme » d'aujourd'hui.

Le féminin est un stéréotype qui évolue en fonction des âges et des sociétés. Il n'a aucun sens absolu, mais surtout des limites. Par contre, montrer que « femme » puisse rimer avec l'indépendance, la force, le monde de la rue, les formes latentes ou directes de violences, l'esprit téméraire ou autoritaire et la liberté de jouir de son corps et de ses compétences sans comptes à rendre ou mérite à céder, là il y a une issue pour ouvrir le champ des possibles et casser le stéréotype féminin actuel. Car ce que je vois dans le tout venant de la représentation médiatique, au plus proche de nous, (publicités, images en tout genre, personnages de fictions ou égéries bien réelles) tourne autour d'UN type de femme. Celle-ci est maternelle, délicate, discrète, juste assez intellectuelle pour se préoccuper du bien-être des autres, devant rester en retrait du monde extérieur car il évolue trop vite et violemment pour elle, faible créature, appliquée à susciter le désir charnel car elle est le symbole de l'amour… mais pas trop car sinon c'est une pute.
On a une idée trop cloisonnée de ce que peut être une femme, ça manque de termes associés. Il n'y a qu'à voir le texte ci-présent que j'écris, où le mot Cyprine n'apparaît pas sans être signalé de rouge, alors que le mot Sperme est, lui, reconnu par le logiciel ! Eh bien non, « cyprine » n'est pas une marque de lessive.

Travailler à donner une image à ce gang féminin et ses valeurs est un exercice à l'effet divertissant, mais pas anodin. L'imaginaire engendre des envies, des attentes et des motivations qui agissent sur nos vies. Et le voir représenté permet de mieux l'appréhender, de s'y projeter et même d'y adhérer si l'efficacité visuelle suscite un intérêt émotionnel ou une révélation. Car je pense que les Images ont un impact puissant. Elles parlent plus vite que les écrits. Elles subsistent plus distinctement que les discours.
Il fallait alors à tout prix que je vous présente ces femmes hors normes : les Benzine Cyprine.